Plus de 300 variétés de végétaux et près de 500 plantes, fleurs, vivaces, arbres et arbustes s'épanouissent dans ce jardin, faisant de cette adresse unique et rare un havre de verdure à quelques minutes du Trocadéro.

Découvrez le nom des plantes du Jardin des Bauches, dans ce panorama en réalité virtuelle interactive.

 

Si la plupart des beaux jardins parisiens ont été conçus par des paysagistes, le Jardin des Bauches fait exception à la règle….Dans ce jardin établi sur plusieurs niveaux, chaque partie a sa personnalité : une terrasse aménagée pour prendre un verre, un petit salon de verdure avec une fontaine propice à la détente, puis un autre salon avec du mobilier en fonte pour s’isoler davantage. La promenade surprend grâce aux multiples perspectives qui se succèdent. 

 

Les miroirs, neufs ou anciens, clairs ou voilés, disposés sur les murs offrent d’amusants trompe-l’oeil qui agrandissent l’espace.Les écrans végétaux se succèdent et masquent le fond du jardin. Le houx (Ilex) taillé en nuages et les cônes de buis sont des points focaux autour desquels s’organise la structure.

 

Séduisant tout au long de l’année, le jardin des Bauches fait sienne la formule du « jardin des quatre saisons ». 

 

Un jardin vif, tonique et coloré au printemps, bien garni de feuillages et reposant un bouquet de couleurs flamboyantes en automne et habillé de feuillages persistants pour qu'             ne rime pas avec tristesse et nudité.

 

                        , les lilas, les seringats, les cornouillers et les céanothes, entre autres, sont en fleurs ; 

Le jasmin et les roses embaument, les rhododendrons et les azalées éclairent et colorient les massifs;

les bouquets de tulipes égayent les bosquets et la collection d’heuchères aux noms gourmands (caramel, tiramisu, citronnelle, pinot gris, chocolat…) bordant les allées et la terrasse, disputent la vedette à l’aubriette, aux impatiens et aux campanules.

 

                        , c’est l’été indien, avec ses tons dorés et ses reflets fauves. Les érables japonais (une vingtaine d’Acer palmatum, de variétés différentes) virent aux jaunes, oranges et rouges vif tandis que la vigne vierge, qui inonde les murs d'enceintes, illuminent les deux grandes parties du jardin : La terrasse et la promenade.

Paysagé sur plusieurs niveaux, chaque partie du jardin a ses particularités. Une terrasse aménagée simplement pour prendre un verre ou discuter, un petit salon de verdure avec une fontaine propice à la détente, un salon en fonte dans le jardin de pierre pour s’isoler…

 

 

               , l’éclairage donne au jardin un aspect féérique et mystérieux qui permet de faire durer le plaisir.

 

Les éclairagistes Julie Lola Lanteri et Stéphane Rouault ont traité le jardin des Bauches avec leurs expériences de la scènes et des spectacles. Et le résultat est formidable ! Les lampes coniques semblent descendre des arbres, suspendues à leurs fils. Sur les murs, les différents feuillages se découpent en ombres chinoises et l'érable qui domine le jardin, peut en fonction des humeurs et du goût des convives, se parer de rose, de violet, d'un bleu lagon ou d'un rouge rubis.